Visite des chantiers du siège de l’UVS et de l’Espace numérique ouvert de Mermoz

Une importante délégation de l’Université virtuelle  du Sénégal (UVS) composée de son Coordonnateur, de son Coordonnateur adjoint, des représentants de chaque direction et du personnel enseignant et de recherche, ont effectué, ce vendredi 27 juillet 2018 une visite des chantiers du futur siège de l’UVS sis à la Cité du Savoir à Diamniadio et de l’Espace numérique ouvert (ENO) de Mermoz, abrité par  l’Ecole supérieure d’Economie Appliquée ESEA (ex ENEA), pour un contrôle de l’état d’avancement des travaux.

La construction du siège de l’UVS et de cinq de ses Espaces numériques ouverts, entre dans le cadre du PAVUS, le Projet d’Appui de l’Université virtuelle du Sénégal, accord de partenariat signé entre la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Gouvernement du Sénégal pour nourrir cette grande ambition, qui est l’accès équitable pour les jeunes bacheliers à une formation supérieure de qualité, au moyen des nouvelles techniques d’information et de communication, quelle que soit leur localité.

Cet accord qui est matérialisé par un prêt d’un montant de 2,5 milliards contribue entre autres activités, au financement des infrastructures et des équipements modernes et fonctionnels de l’UVS.

L’érection du siège à Diamniadio s’inscrit d’une part dans la vision du gouvernement de réunir tous les grands projets à vocation scientifique et technologique dans la Cité du Savoir, et répond d’autre part à une volonté de positionner l’UVS au cœur d’une plateforme de performance.

La visite du siège a débuté par la présentation des grandes lignes du projet par les acteurs et partenaires, notamment M. Sow, représentant de la BAD, M. Kane, architecte concepteur du bâtiment et le représentant de la société de construction.

M. Sow après avoir rappelé les principales étapes de construction de cet imposant bâtiment de quatre (4) étages, est revenu sur la lancinante question des dates de livraison. En effet, en raison de certains arbitrages, notamment sur les questions de coûts, des changements ont dû être opérés, créant ainsi un retard sur les délais de livraison qui étaient retenus. Il précise néanmoins, que l’essentiel du gros œuvre est fait et que les appels d’offre concernant les fournitures de matériels et équipements avaient été lancés. Il a ainsi rassuré l’assistance sur le respect du nouveau planning, pour lequel la fin des travaux est prévue pour la fin de l’année 2018.

M. Kane a présenté l’idée conceptuelle à l’origine de la création du bâtiment. Voulant rester fidèle aux thématiques de virtuelle, de technologie et de numérique, il a imaginé une construction moderne et un bâtiment en communication constante avec son environnement extérieur. Des façades de verre possédant une fonction photovoltaïque, un écran numérique géant, des revêtements particuliers permettant des effets d’optique avec la lumière naturelle du soleil et donnant l’impression de mouvements continuels, étaient à la base du concept. Même si tout ne sera pas réalisé, compte tenu des financements disponibles, l’âme du concept est respectée et devrait permettre à l’UVS de bénéficier d’un des plus beaux sièges de la cité.

Il s’en est suivi la visite des 3 étages à travers les charpentes de l’édifice, la dalle du 4ème étant en cours de coulage. M. Kane a présenté l’aménagement des plateaux devant accueillir chacune des directions. Une attention particulière a été apportée aux espaces de co-working pour faciliter le flux de communication entre collaborateurs. Des espaces optimisés pour la création, le travail d’équipe mais aussi le travail de concentration.

La délégation de l’UVS a poursuivi s’est ensuite rendue à l’ENO de Mermoz où l’architecte Mme Ka, créatrice du concept alliant design novateur et fonctionnalité numérique les attendait.

L’ENO de Mermoz est abritée par de l’Ecole Supérieure d’Economie Appliquée, sur le côté faisant face à la route de Ouakam. Avec son style avant-gardiste sur deux niveaux, contrastant avec les constructions postindépendance de plain-pied de l’école supérieure, le bâtiment s’impose tout de suite à l’œil des passants et des usagers. Au niveau du 1er étage, à partir du versant donnant sur la corniche, l’ENO profite de la belle vue et de la fraicheur du courant marin de l’Atlantique.

Les grands travaux du bâtiment sont terminés et les ouvriers s’attèlent aux finitions. Ce qui laisse penser à Mme Ka, qu’il pourrait être réceptionné d’ici la prochaine rentrée si le bureau de contrôle le permet.

Nous rappelons que L’Espace numérique Ouvert est un espace de travail moderne et fonctionnel, orienté aux besoins des usagers et bénéficiant d’une connexion à très haut débit.

Il constitue l’innovation principale, au cœur du dispositif de l’UVS et est équipé des technologies les plus récentes répondant aux besoins de formations.

Toutes les ressources de l’UVS y sont mises en commun pour les étudiants mais aussi pour les communautés avoisinantes.

A terme, il sera construit 50 ENO dans chacun des départements du Sénégal contribuant ainsi au maillage numérique territorial, comme inscrit dans le cadre du Plan Sénégal Emergeant.

Télécharger la version pdf de l’article

Laisser votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *