Journées de l’Economie de Lyon (JECO 2018) : le Professeur Moussa LO reçoit la délégation des étudiants de l’UVS, de retour de leur voyage.

Le Coordonnateur de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), le Professeur Moussa LO, a reçu en audience, le jeudi 22 novembre 2018, la délégation des étudiants de l’Université virtuelle du Sénégal ayant participé aux Journées de l’Economie (JECO 2018) à Lyon.

La Fondation pour l’Université de Lyon organise annuellement les Journées de l’Économie. La 11ème édition qui s’est tenue les 6, 7 et 8 novembre 2018,  a accueilli des centaines d’intervenants et des milliers de participants venus échanger sur les enjeux de l’économie. De par sa vocation pédagogique, elle se veut un cadre d’échanges et de réflexion autour des problématiques économiques et des mutations qui interpellent les citoyens et les décideurs au niveau mondial.

Cette année, la Fondation a initié les JECO étudiants dans le cadre des « JECO-Francophonie ». Ce concept vise à ouvrir l’accès aux conférences et activités des JECO au plus grand nombre d’étudiants concernés par les enjeux économiques et à promouvoir les valeurs de la Francophonie. Cette première édition a convié 25 délégations étudiantes françaises et francophones qui ont pris part aux différentes problématiques soulevées lors des conférences. Les délégations étrangères provenaient de la Suisse, de la Tunisie, du Maroc et du Sénégal. Cette dernière a été représentée par cinq (5) étudiants de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) et 3 étudiants de l’Ecole nationale de la Statistique et de l’Analyse économique (ENSAE).

La journée du 07 novembre a particulièrement été rythmée par des conférences qui ont mis à contribution les étudiants conviés à l’évènement. En effet, les délégations étrangères et notamment celle de l’UVS ont été invitées à intervenir lors de la conférence « Afrique : la croissance par le numérique ». Cette séance avait pour objectif de mettre en exergue les défis qui interpellent le numérique en Afrique, mais aussi de discuter de ses réalisations en termes de transformation technologique, économique et sociale. La conférence a été animée par M. Pierre-Noël GIRAUD, Professeur d’économie à Mines ParisTech et à Paris-Dauphine, avec les interventions de Django BATHILY, Fondateur SIRA Labs, de Nicolas CHEIMANOFF, Directeur de l’EMINES School of Industrial Management Université Mohammed VI Polytechnique, de Dario COLAZZO, Professeur à Paris-Dauphine, de Sandrine MESPLE-SOMPS, Chargée de recherche en économie à l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) au sein de DIAL (Développement, Institutions et mondialisation) UMR IRD-Université Paris-Dauphine et de Julia NIETSCH, Responsable de partenariats stratégiques – Orange, Département de la Stratégie Groupe.

Le modèle pédagogique de l’UVS mis en exergue

Si pour certains l’appropriation du numérique en Afrique est mitigée, pour d’autres, elle est de manière optimiste le levier phare de la croissance du continent, dont elle va bouleverser les secteurs prioritaires. L’intervention des étudiants de l’UVS a principalement porté sur l’apport de l’université dans l’enseignement supérieur au Sénégal grâce à l’usage des technologies. La délégation a par ailleurs évoqué le modèle des Espaces numériques ouverts (ENO) ainsi que leurs fonctionnalités qui sont au rendez-vous du numérique et participent au maillage numérique du territoire national, permettant la démocratisation de l’accès au savoir, notamment aux collectivités territoriales.

Au soir du 07 novembre, les JECO étudiants sont allés « À la rencontre des grands économistes de demain ». Pour les organisateurs, l’objectif de cette session participative était de favoriser la rencontre entre des délégations d’étudiants (en master ou doctorat) et des jeunes économistes (ayant soutenu leur thèse il y a quelques années). Cent cinquante (150) étudiants de France mais aussi du Maroc, du Sénégal, de la Suisse et de la Tunisie ont discuté des travaux des jeunes économistes invités. Très dynamique et interactive, cette séance a été le théâtre d’échanges et de partages entre les délégations sénégalaises et les jeunes intervenants dont les sujets d’étude se sont révélés très riches et variés.

En marge des conférences formelles, les étudiants ont eu plaisir à discuter avec des Africains établis à Lyon, parmi lesquels des Sénégalais, particulièrement concernés par les défis économiques du continent. En somme, cette belle expérience a favorisé un plus grand intérêt pour l’économie et le digital chez les étudiants invités. En plus d’avoir instauré des liens entre délégations francophones de pays différents, cet évènement a permis d’ancrer le positionnement stratégique de l’UVS dans la révolution du numérique éducatif dans le monde.

Valoriser et partager les expériences autour du numérique avec les étudiants

Durant leur audience avec le Coordonnateur de l’UVS, les étudiants ont retracé les grands moments de leur voyage et de leur participation à cette conférence dans une projection PowerPoint et un extrait vidéo réalisé lors de leur intervention pendant la conférence.
Le voyage s’étant bien passé, ils ont témoigné toute leur reconnaissance au Coordonnateur pour l’accompagnement dans les procédures administratives et autres services mis à leur disposition. Ils ont, en outre, souligné toute l’importance des séances de travail tenues avant leur départ, avec le Pr Jean-Louis CORREA, Responsable du Pôle des Sciences économiques, juridiques et de l’Administration (SEJA) et le Dr Abdoul Alpha DIA, Directeur des Etudes , de la Recherche et de l’Innovation (DERI) concernant les problématiques du numérique en Afrique et dans le monde.

Les étudiants ont également abordé avec le Coordonnateur un projet encore à l’état conceptuel, qui permettrait de valoriser les expériences et acquis sur des thèmes relatifs au numérique en vue de les partager avec l’ensemble de la communauté étudiante de l’UVS.

Pour terminer, le Coordonnateur a félicité toute l’équipe et a rappelé l’importance pour les étudiants de l’UVS de participer à ce type d’événement, pour mieux cerner les problématiques du monde actuel, faire du réseautage et contribuer au rayonnement de l’Institution.

Télécharger la version pdf de l’article

Khadidiatou Fall SAMB

Laisser votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *