Accueil » MASTER EN SCIENCES DE L’EDUCATION (MSE)

MASTER EN SCIENCES DE L’EDUCATION (MSE)

Nom de la Filière : MASTER EN SCIENCES DE L’EDUCATION (MSE)

Domaine : SCIENCES DE L’EDUCATION ET DE LA FORMATION

Mention : SCIENCES DE L’EDUCATION

Options :

  1. Enseignement et Apprentissage Scolaires
  2. Technologies de l’Education

Matières dominantes de la filière :

Pratiques Pédagogiques innovantes-Didactique générale, didactique des disciplines-Analyse de politiques éducatives-Etude des programmes-Psychopédagogie-Gestion administrative, éducatives, des ressources des établissements scolaires-Leadership du chef d’établissement, développement de partenariat-Gestion axée sur les résultats en contexte scolaire-Les dispositifs de formation à distance-Pédagogie des médias-Ingénierie techno-pédagogique-Recherche en éducation

Niveau de sortie : bac+5 (Master)

Finalités – Débouchés

Le métier d’enseignant :

  • Par le renouvellement des pratiques professionnelles dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage scolaires ;
  • l’adaptation aux nouvelles exigences du rôle d’enseignant vis-à-vis des élèves, des parents et des communautés

Le métier de gestionnaire d’établissement scolaire :

  • Par le développement des habiletés pédagogique et organisationnel dans le domaine de la gestion d’établissement scolaire et autres institutions éducatives (inspections, directions de ministère de l’éducation…).

Le métier de spécialiste en Technologies de l’Education 

  • Le diplômé aura une solide formation de spécialiste en technologies de l’éducation, plus spécifiquement dans l’un ou l’autre des champs de spécialisation liés à l’ingénierie techno-pédagogique :
  • “Enseignement et soutien à l’apprentissage à l’aide des technologies ;
  • Gestion de projets et d’innovations techno-pédagogiques.

Informations complémentaires

L’organisation pédagogique du Master Professionnel en Sciences de l’Education offre beaucoup de flexibilité pour les professionnels en activité :

  • travail collaboratif : les apprenants sont réunis à distance en séminaire d’une dizaine de personnes avec un tuteur ;
  • activités d’apprentissages à la fois individuelles et collectives ;
  • beaucoup d’activités asynchrones mais nécessite quelques rencontres et échanges synchrones avec le tuteur et avec leurs co-équipiers
  • Cours, études de cas, situations – problèmes et tâches diverses proposés aux apprenants qui sont regroupés en équipes de 3 à 4 personnes.