Approches pédagogiques du dispositif d’apprentissage

Le comodal adapté, un modèle d’enseignement en ligne qui prend en compte les spécificités du contexte (profil des apprenants, environnement sociologique et technologique, etc.). A l’issue de ses deux premières années de fonctionnement, et se fondant sur les leçons tirées de sa propre expérience, l’UVS s’est réadapté par rapport à son contexte, et a notamment adopté un modèle pédagogique dit « comodal adapté ».

Le comodal (classique) est un système de formation où coexistent de façon simultanée les modes de formation en présentiel et à distance, ce qui permet à l’étudiant de choisir le mode de diffusion qui lui convient le mieux, en fonction donc de ses besoins, contraintes ou préférences. S’inspirant des avantages de ce comodal, l’UVS a donc mis au point « le comodal adapté ».

Le comodal adapté consiste donc, entre autres,

  • à promouvoir un système de transition en douceur d’une part d’un apprentissage présentiel vers un enseignement totalement en ligne ou à distance, et d’autre part d’un système transmissif vers un système privilégiant l’autonomie ou l’auto-formation
  • à tirer profit des enseignements et des avantages de l’ensemble des courants pédagogiques (behaviorisme, constructivisme, socioconstructivisme, etc.)
  • à prévenir le décrochage (particulièrement auprès des jeunes étudiants), notamment en maintenant les apprenants actifs et en favorisant une participation active de leur part.

A cet effet, les primo-étudiants (bacheliers nouvellement accueillis à l’UVS) suivent un parcours en trois étapes :

  • Étape 1 : les enseignements-apprentissages se font entièrement en présentiel. Ces apprentissages 100% en présentiel concernent notamment les cours d’initiation à l’informatique et à l’ENT (environnement numérique de travail), ainsi que les enseignements destinés aux soft skills (leadership, développement personnel, techniques d’expression et de communication).
  • Étape 2 : les enseignements-apprentissages mixent du présentiel et du distanciel, selon les modalités suivantes :
    • le cours magistral (CM) du professeur est enregistré
    • les étudiants sont regroupés en petits groupes dans les ENO, d’une part pour suivre les capsules vidéos produites par les professeurs et/ou les tuteurs (en synchrone-différé), et d’autre part pour les séances de classe virtuelle (en synchrone). Un moniteur (étudiant de niveau supérieur) est présent dans la salle pour encadrer l’activité et veiller à son bon déroulement. A distance, un tuteur accompagne les étudiants, et répond en mode synchrone ou asynchrone aux questions des étudiants, via des outils de communication appropriés.
  • Étape 3 : L’ étudiant a accès à distance (via la plateforme de formation) à toutes les ressources présentées lors de l’Étape 2, ainsi qu’à d’autres ressources complémentaires, ce qui lui permet de renforcer ses apprentissages en auto formation. En même temps, et toujours via la plateforme, l’étudiant a l’occasion de mener d’autres activités pédagogiques, en synchrone ou en asynchrone.

A partir du Semestre 2, les activités en présentiel, sans être éliminées, sont fortement réduites, et désormais, le modèle se rapproche donc davantage du E-learning classique. La figure suivante illustre le déroulement du comodal adapté pour différents niveaux d’études en ce qui concerne la licence.

Justificatifs du comodal adapté

Les principales raisons qui ont justifié la mise en œuvre par l’UVS du comodal adapté sont les suivantes : les caractéristiques des apprenants (notamment à leur entrée à l’UVS : expériences pédagogiques antérieures, degré d’autonomie ou de motivation, etc.), l’environnement sociologique, l’environnement technologique (ordinateurs, connexion à Internet, etc.), etc..

Un modèle adapté à l’environnement sociologique ou culturel

Dans le contexte sociologique ou culturel du Sénégal, l’enseignement en ligne est souvent mal perçu, puisque peu de personnes l’ont expérimenté.

Un modèle adapté aux caractéristiques des apprenants

L’enseignement en ligne est défini traditionnellement comme un système de formation qui permet à un étudiant d’apprendre seul ou en situation de collaboration, à l’aide de matériel didactique approprié, par différents moyens de communication et avec le soutien à distance de l’enseignant et de personnes ressources. Cette formation offre une flexibilité d’horaires à l’intérieur du calendrier universitaire et n’exige aucun déplacement, à l’exception de ceux requis pour les évaluations sommatives des apprentissages. Une telle définition est cependant davantage pertinente pour des apprenants motivés, autonomes et qui ont une bonne maîtrise tant de l’outil informatique que de la gestion du temps ou de la planification. Après trois années d’expérience du E-learning, l’UVS a fait le constat que la plupart des étudiants fraichement titulaires du baccalauréat n’étaient pas encore tout à fait autonomes, et que certains d’entre eux (notamment ceux qui n’avaient pas opté pour l’UVS parmi leurs premiers choix à CAMPUSEN ) n’étaient par ailleurs pas suffisamment motivés pour suivre des cours en ligne. Il s’y ajoute qu’un nombre non négligeable de ces nouveaux bacheliers ne dispose pas de toutes les connaissances informatiques de base nécessaires pour bien débuter, sans accompagnement et sans présence physique, une formation basée sur le E-learning. Dans ces conditions, il était important de réfléchir autour des modalités de prise en charge des spécificités ci-dessus énumérées, d’où le comodal adapté.