PRÉSENTATION

La création de l’UVS par décret N° 2013-1294 est une mise en oeuvre de la décision 02 du Conseil Présidentiel du 14 août 2013 qui consiste à “mettre les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au coeur du développement de l’enseignement supérieur et de la recherche pour améliorer l’accès à l’enseignement supérieur et l’efficacité du système”. Cette décision porte sur les directives suivantes:Mettre en place l’Université virtuelle sénégalaise (UVS) et des Espaces numériques ouverts (ENO) dans chacune des régions du Sénégal et au sein des universités publiques.
    • Mettre en place le Système d’Information et de Gestion de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (SIGESR).
    • Interconnecter tous les établissements d’enseignement supérieur public et privé.
    • Créer une bibliothèque nationale virtuelle pour partager les ressources numériques.
    • Créer le Centre de Mutualisation et de Partage (CMP) de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
    • Développer l’enseignement à distance et encourager le personnel d’enseignement et de recherche à utiliser les TICs.
    • Le but principal de l’UVS est de contribuer au développement du capital humain à travers une formation qualifiante et efficiente par les TICs pour un développement économique inclusif du pays.

Pourquoi avoir créé l’UVS ?

  • Pour répondre à une demande croissante d’accès à l’enseignement supérieur.
  • Pour en réduire les inégalités d’accès.
  • Pour avoir une université qui s’intègre au tissu social.
  • Pour délivrer des formations en adéquation avec la demande du marché (emploi & auto emploi).
  • Pour être le vecteur de concepts liés à l’usage des TICs à des fins pédagogiques, aux capacités liées à l’apprentissage tout au long de la vie, à l’autonomie, aux capacités liées au travail collaboratif.
  • Pour faire du concept une “formation pour tous”, une réalité.
  • Pour accélérer l’aménagement numérique du territoire.
  • Pour renforcer la position du pays dans l’économie de la connaissance.

Pour qui ?

  • Les nouveaux bacheliers (priorité de l’UVS);
  • Les femmes qui trouveront à travers l’UVS un modèle capable de les accueillir et de les maintenir dans l’enseignement supérieur ;
  • Les personnes à mobilité réduite ou dans l’impossibilité de suivre des enseignements dans les universités traditionnelles ;
  • Les professionnels en activité ;
  • Les communautés ;
  • Les exclus du système universitaire traditionnel ;
  • Les cibles des partenaires tels que les ministères, entreprises, universités nationales et étrangères, organismes internationaux.