DROIT EN INFORMATIQUE - LEGALTECH

La Licence Droit et Informatique LegalTech s’inscrit dans un contexte national de promotion des STEM. Elle entend faire de profils destinés à des études classiques de Droit, des spécialistes qui, à défaut d’être doublement compétents en droit et informatique dès la Licence, seront augmentés par la connaissance voire maitrise des Sciences informatiques. Le concept de « Juriste augmenté » trouve ici tout son sens. Par ailleurs, l’économie numérique reposant sur l’innovation et sa valorisation, cette Licence participe d’une ère dont les fondements principiels reposent sur la nécessité de créer et de donner de la valeur. Les politiques en la matière incitent en ce sens. Pour l’UVS, son positionnement sur la carte universitaire nationale lui impose une exigence de recherche de programmes singuliers parce qu’innovants et collants aux nécessités de l’économie et du marché. Les Licences en Droit existants dans les universités classiques sont toutes tournées vers un modèle général servant l’ancienne économie. L’économie d’aujourd’hui à renouveler ses fondements, la création de richesses est fondée non plus sur les matières premières mais bien plutôt sur les ressources immatérielles. En tant qu’université numérique, l’UVS doit se positionner dans des formations servant l’économie nouvelle. Ses méthodes d’enseignement favorisent à la fois l’atteinte d’un large public de même que l’implication de personnels enseignants hors ou à l’intérieur du territoire national.

• Droit constitutionnel
• Droit des personnes et de la famille
• Droit administratif
• Droit des obligations
• Droit du cyberespace
• Droit de la propriété intellectuelle
• Programmation, réseau etc.

Poursuite des études (Recherche):
• Master en droit
• Master en informatique

Débouchés professionnels :
• Avocat, juriste évoluant dans les milieux de
l’informatique, de l’Internet ;
• Knowledge Management lawyer (KM lawyer)
(responsable du savoir-faire juridique) dans les
administrations, les entreprises et les cabinets
d’avocats ;
• Informaticien, documentaliste désirant se spécialiser
dans l’informatique juridique.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES